Lettre d'informations
e-mail

Commandes
Client déjà enregistré
e-mail
Mot de passe
Identifiants oubliés ?
Première inscription
 

Français  Occitan
Pèire Bec
Bec


Au virar de l'aura


Pierre Bec est né à Paris en 1921, mais c’est à Cazères, d’où était originaire son père, qu’il a passé son enfance, et découvert l’occitan gascon. La seconde guerre mondiale le soumet au S.T.O, ajournant ainsi ses études, qu’il reprendra à son retour : baccalauréat, puis licences d’italien et d’allemand. Il enseigne ensuite ces langues tout en étudiant à la Sorbonne, ainsi qu’à l'École des Hautes Études et à l'Institut de Phonétique. Il se spécialise en linguistique romane, notamment en occitan ancien et moderne. Après la soutenance de sa thèse, il est nommé à l’université de Poitiers, où il continue ses recherches en dialectologie occitane, en linguistique romane et en littérature médiévale. Par la suite, Pierre Bec sera également directeur du Centre d'études supérieures de civilisation médiévale et président de l'Institut d'études occitanes. Il s’est éteint à Poitiers en juin 2014, à l’âge de 93 ans.

Si le romaniste Pierre Bec est renommé pour ses ouvrages incontournables sur la littérature et la linguistique occitane et médiévale, (Anthologie des troubadours, Anthologie de la prose occitane du Moyen-Âge…), le chercheur prolifique était aussi connu sous le nom de Pèire Bec, écrivain occitan, qui publia un roman (Sebastian), une autobiographie (Lo Hiu Tibat) des recueils de poésie (Au briu de l'estona, Mains d'aube, La quista de l'Aute, Sonets barròcs entà Iseut, Cant Reiau, Perpetuum mobile, Cants de l'arrèr-vita, Liturgia pagana, Au virar de l'aura) et des nouvelles (Contes de l'Unic, Contes esquiçats, Racontes d'ua mòrt tranquilla).







Réalisé avec Sitedit